Enfirouaper


  • Verbe:se faire endormir par des belles paroles; se faire avoir par des promesses

    Elle a réussi à enfiouaper le vieux et il a consenti à l'épouser

    33
    8
  • se faire avoir, embobiner. "in fur wrapped" Les coureurs des bois anglais enveloppaient leurs armes à feu dans des fourrures pour les empêcher de geler.

    Le vendeur l'a enfirouapé, il a refilé c'te minoune là.

    22
    2
  • se faire avoir (de l'anglais, in fur wrapped, les anglophones de Montreal étant plus riches et pouvant donc se vêtir de fourrures, exploitaient les Canadiens Francais)

    Le gros esti y a m'a enfirouapé j'pensais que c'était une fille.

    15
    15
  • De l'anglais (in fur wrapped).

    Envelopper de fourrure. (in fur wrapped).

    11
    11
  • emberlificoter; vient de "in fur wrapped". Les Canadiens échangeaient de la boisson avec les indiens contre des fourrures et comme c'était une pratique interdite, ils l'enveloppaient dans les fourrures.

    il s'est fait enfirouaper, cela ne valait pas le montant qu'il a payé

    9
    1
  • Origine de cette expression : c'est une déformation des mots anglais «in fur wrapped» utilisés par les Blancs avec les Amérindiens. On achetait une arme à feu avec le nombre de peaux requises pour recouvrir l'arme en question. Au début c'était des révolvers, puis, pour avoir plus de peaux, on passa aux fusils avec des canons de plus en plus longs. Une telle arme à feu rapportait plus de peaux.

    Je te dis que je l'ai enfirouapé comme il faut.

    2
    1
  • Se faire avoir

    Lorsque les trappeurs vendaient leurs peaux de fourrure, ils les enveloppaient a l’extérieur par leurs plus belles fourrures et mettaient au milieu les eaux de moindre qualité. Lorsque le proprietaire déballait son paquet de peaux de fourrure et notait les mauvaises peaux au miilieu, il disait, “ah, non, je me suis fais enfirouaper”.

    2
    0